Comment avoir estime de soi

L’estime de soi ouvre de nombreuses portes.

 

La critique de soi est comme une petite voix intérieure qui nous réprimande et qui nous sous-estime.

Il faut savoir que nous avons intégré presque tous nos programmes positifs et négatifs lors de nos 3 premières années de vie.

 

La façon dont laquelle vous-vous traitez aujourd’hui, est comme si vous le faisiez à ce petit enfant de 3 ans qui est vous-même.


*Si vous aviez en face de vous ce petit enfant que feriez-vous? Seriez-vous en colère?  
*Lui tendriez-vous les bras pour le rassurer et lui expliquer qu’il peut changer et que ce qui lui arrive aujourd’hui n’est pas de sa faute?


 

Il faut savoir que les adultes, au moment où ils ont des enfants face à eux, ils ne savent pas comment les réconforter.  

Les enfants ne viennent pas au monde avec un manuel d’emploi et les parents font de leur mieux et il ne faut pas tomber dans la spirale des rancunes et des culpabilités, cela ne ferait qu’empirer les choses.

Vous découvrirez dans une de mes formations quels sont les exercices et les thérapies à appliquer pour le “travail du pardon” si vous trouvez qu’il est nécessaire pour vous.

 

Moi même j’ai du appliquer ces exercices plusieurs fois sur de nombreux sujets différents. Pourtant je ne vis pas dans la colère ou la rancune, mais mon subconscient était bloqué par des souvenirs enfouis… Il m’était impossible d’avancer et je ne savais pas pourquoi.

 

Faire remonter tout cela à la surface a été difficile, mais je ne regrette absolument rien car en voyant les résultats, je ferais à nouveau tout mon parcours mille fois si nécessaire sachant la liberté qui m’attend au bout du chemin.

C’est pour ça que, aujourd’hui, soyez gentil envers vous-même.

 

Le passé est du passé et il s’agit aujourd’hui de votre présent et de votre futur.


*Savez-vous que se critiquer ferme les portes à toute sorte de bonheur?


 

A cause de nos critiques et nos jugements, notre énergie diminue et la volonté de changer disparaît, nous entraînant ainsi dans une frustration énorme.

Il faut tout de suite arrêter d’être négatif et de perdre son temps à se sous-estimer.

Vous devez changer vos croyances car elles n’ont plus de valeur aujourd’hui.

Peu importe le problème, la difficulté, si nous voulons un changement, nous devons aussi nous  le communiquer de façon aimante et positive.

Pour commencer à vous aimer comme vous le méritez, voici les premiers pas à suivre:

L’exercice du miroir.

Quand on se regarde dans le miroir, le sentiment que nous avons par rapport à nous-même montre clairement notre estime.


*Avez-vous déjà essayé de vous regarder dans un miroir et de vous dire quelque chose de gentil, vous regardant droit dans les yeux?  

*Est-ce que cette idée vous dérange?  


Si vous êtes réticent à ce type d’exercice cela prouve simplement que vous résistez et vous vous opposez au changement.

Essayer d’analyser pourquoi… posez-vous la question.

Je vous propose de vous regarder dans un miroir droit dans les yeux et de vous dire:

“je suis décidé/e à changer”.

Si vous n’y arrivez pas, ne vous jugez pas, ne soyez pas dur envers vous-même.

Soyez attentif à ce qui vous traverse l’esprit à ce moment donné. Réfléchissez si des blocages apparaissent, cela confirmera votre basse estime et le besoin de vous prendre en main.

Si l’exercice précédent est trop difficile au début, vous pouvez écrire cette phrase sur un petit post-it et le coller sur le miroir de votre salle de bain. Ainsi tous les matins vous devrez lire cette phrase premièrement dans votre tête, et petit à petit, puis vous le chuchotez, pour finir par le dire à voix haute vous regardant droit dans les yeux.

 

 

Regardez cette magnifique vidéo du film Angel-A de Luc Besson:

Vous ne sentirez pas immédiatement des changements mais cela forcera à débloquer les vieilles croyances qui sont en vous.

Vous porterez un nouveau regard sur votre personne et votre petit enfant de 3 ans.

Vous ne devez pas vous dire que cela ne marche pas, c’est simplement qu’il y a d’autres étapes à franchir!


*Savez-vous que les schémas qui se répètent indiquent nos besoins?


C’est compliqué de comprendre ce mécanisme qui pour nous, a l’air contradictoire.  Pourtant, un grand nombre de nos expériences sont basées sur le besoin de confirmer nos croyances.  

Nous avons des convictions ancrées en nous depuis notre enfance. Il est nécessaire pour notre cerveau de les recréer et de les rendre réelles pour nous prouver que nous ne sommes pas fous et ainsi nous justifier de toutes nos limites.

La première chose à faire et de décider de nous libérer de ce besoin. Un outils très puissant qui élimine vraiment cela sont les Bars d’Access®. Un processus énergétique de libération de mémoires cellulaires d’une efficacité redoutable.

 

Voici une affirmation très puissante que j’ai utilisé et que j’utilise encore quand je sens que les choses ne vont pas comme je le souhaite:

 

 “Je choisi de me libérer de tout besoin ainsi que de ma résistance au changement”.  

 

Parfois, à la place du mot “résistance” j’utilise un autre mot comme “besoin d’argent, besoin d’amour, etc.”

Si lorsque vous devez dire cette phrase vous sentez déjà une sorte de malaise, alors le reste de vos affirmations n’auront aucun effet.

Notre vie, nos pensées, nos créations, les conséquences, nos expériences, sont comme une grande toile d’araignée autour de nous. Il faut la défaire, noeud par noeud.

Il va falloir de la patience et agir calmement face à toute nos résistances et schémas mentaux.

Soyez donc indulgent avec vous-même, soyez tolérant, et n’hésitez pas à demander de l’aide ou un accompagnement si vous le croyez nécessaire.

 

Voici des affirmations puissantes que vous pouvez répéter chaque jour jusqu’à ce que votre résistance ait disparue:

– l’univers dans lequel je me trouve est parfait.

– je comprends que tous mes chemins de Résistance doivent être abandonnés.

– ma Résistance n’a plus aucun pouvoir sur moi.

– chaque jour je fais de mon mieux et tout devient plus facile.

– aujourd’hui est un jour merveilleux.

– mes schémas disparaissent de plus en plus, chaque jour, je choisi qu’il en soit ainsi.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *