Le cerveau peut éliminer des mémoires pendant le sommeil

Le cerveau est vraiment incroyable, il efface ce que nous n’utilisons plus pour ainsi faire de la place aux nouveaux apprentissages.

Et un apprentissage se fait et s’améliore avec la pratique, donc la répétition.
Plus on répète quelque chose, plus notre cerveau va créer des connexions cerebrales en relation avec ce que nous avons choisi d’apprendre.

En neurologie il est dit que, les neurones qui se créent ensemble se connectent, ce qui veut dire que plus nous exécutons un neuro-circuit dans notre cerveau, plus il devient fort.
Donc, plus on pratique, plus on créer de neuro-circuits communs. 

 

Votre Cerveau Est Comme Un Jardin

Vous connaissez la “ taille “ synaptique ?

Elle nous permet de couper les vielles habitudes que nous avons appris, répétés et donc ancrés en nous !!

Imaginez que dans votre jardin, à la place de fleurs et arbres, il y pousse des connexions synaptique. Dans ces connexions, voyagent les neurotransmissions comme la dopamine, la sérotonine et autre.

Les cellules gliales sont les jardiniers de votre cerveau, ceux qui entretiennent la beauté de votre jardin.

Aussi, on y trouve un autre type de jardiniers, c’est à dire ceux qui s’occupent de nettoyer les mauvaises herbes, enlever les branches mortes, etc, appelé cellules micro gliale. Ils sont en fait chargé de nettoyer les connexions synaptiques qui sont de mauvaise qualité.

 

Comment ces “jardiniers” savent quelles branches (connexion synaptique) faut-il couper ?

 

Les scientifiques commencent à découvrir le mystère petit à petit, et ce qui est sûr, c’est ques les connexions synaptiques qui sont le moins utilisées sont marquées avec la protéines Cq1, entre autres.

Alors, les jardiniers qui s’occupent de faire le ménage, détectent cette protéine et détruisent la synapse. C’est de cette façon que votre cerveau créer plus d’espace pour renforcer d’autres connexions de meilleure qualité et ainsi vous permettre de continuer d’apprendre de nouvelles choses.

 

Pourquoi Est- Il Important de Dormir ?

Est-ce que vous avez déjà ressenti avoir le cerveau “ full ”.
Quand on commence à apprendre ou creer quelque chose de nouveau, notre cerveau est colapsé. Nous dormons moins car une activité cérébrale trop élevée c’est mise en place.

En fait c’est que dans le nouvel apprentissage, notre cerveau créer des connexions, mais beaucoup d’entre elles sont inefficaces, donc notre cerveau a besoin de “ tailler “ et nettoyer ses connexions synaptique pour laisser de l’espace à d’autres nouvelles connexions plus efficaces et directes.

Et tout cela ce produit quand nous dormons !

Notre cerveau se nettoie tout seul pendant que nous dormons, les cellules se réduisent jusqu’à un 60% pour que les jardiniers (micro gliales) viennent retirer et éliminer les informations qui ne sont pas nécessaires et qui sont restées collé aux connexions synaptiques.

Vous vous êtes sûrement déjà réveillé un jour, après une bonne nuit de repos,  et vous avez vu que toutes vos pensées étaient devenues claires et fluides.

Donc une sieste ou une méditation durant même la journée de 10 à 20 minutes, permet de reproduire à nouveau ce processus pour de nouveau laisser de la place à de nouveaux apprentissages et nouvelles informations.

 

Sois conscient de ce que tu veux être conscient

Vous avez quand même un pouvoir de contrôle sur votre cerveau et sur ce que vous choisissez d’éliminer pendant que vous dormez.

Souvenez-vous, ce sont les connexions que vous n’utilisez pas qui sont marquées par la protéines Cq1, donc celles qui vont être éliminées pendant votre sommeil.

En revanche, les connexions que vous utilisez le plus sont alimentées et oxygénées, et celles-ci, ne disparaissent pas, sinon au contraire, elles produisent encore plus de ça !

 

Cela veut dire qu’il faut être conscient de la qualité de nos pensées, des choses sur lesquelles nous passons le plus de temps à faire tourner dans notre tête.

Plus vous êtes concentré sur des choses positives, plus les connexions sont oxygénées et plus elles vont créer des connexions de la même qualité.

Avant de vous endormir, pour bien choisir ses jardiniers, sachez que si vous pensez à tout ce que vous aimez pas, ils iront simplement nettoyer ce à quoi vous ne pensez pas, donc, ce que vous aimez !

Alors, quels sont les arbres que vos jardiniers doivent venir nettoyer cette nuit ?

Restez focalisé sur les bonnes choses, laissez les pensés de mauvaises qualité s’imprégner de la protéine cq1 pour que cette nuit, vos jardiniers viennent les tailler et vous en libérer.

 

En savoir plus : libération de mémoires cellulaires

 

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *